comment choisir l'indice de protection IP

Comment choisir l’indice de protection IP pour votre équipement ?

La norme internationale CEI décrit le code IP (Ingress Protection). Il est repris par la norme européenne EN 60529.

La CEI (Commission Électronique Internationale) est une organisation mondiale de normalisation composée de l’ensemble des comités électroniques nationaux.

Le code IP correspond aux différents degrés de protection procurés par les enveloppes des matériels électriques.

Peu importe le secteur d’activité dans lequel vous évoluez (industriel, médical, logistique, transport…), outre les critères de robustesse, de résistance aux chocs, de vibrations et de fortes températures, les intrusions de corps solides et de liquides sont determinants dans le choix de votre équipement.

Les conditions de terrain doivent être finement analysées pour determiner le niveau d’étanchéité du materiel correspondant exactement à votre application, car il existe une échelle assez large d’indices de protection.

Cet indice IP classe le niveau de protection qu'offre un matériel aux intrusions de corps solides et liquides. 

Le format de l’indice est IP67 où les caractères 6 et 7 sont deux chiffres. Le premier chiffre indique la protection contre des corps solides, le second chiffre la protection contre les eaux/ liquides.

Lorsque aucun critère n’est concerné, le chiffre peut être remplacé par la lettre X.

Par exemple un indice de protection IPX2 indique que le fonctionnement de l’appareil n’implique pas la necessité de le proteger contre l’intrusion de solides, mais qu’il est protégé contre les chutes de gouttes d’eau jusqu’à 15° de la vertical.

On indique donc un « x » à la place du premier chiffre, pour signifier l’inutilité de rendre ce matériel étanche aux solides.

Le tableau ci-dessous reprend les différents degrés de protection solides et liquides :
table des indices de protection IP

Limites :

Certains concepteurs industriels considèrent cette norme comme incomplète ou non exhaustive sur certains points. Par exemple, la notion de « durée spécifiée » de l’IPx8 ne permet pas d’assurer la garantie d’une protection identique pour tous les utilisateurs.

Il est également à remarquer qu’un indice de protection est donné pour sa valeur, mais ne garantie en rien les indices inférieurs.  Par exemple, une pédale électrique IP68 peut avoir été testée pour résister à 1 mètre de profondeur pendant une longue période, mais sans que les tests de protection contre de forts jets d’eau n’aient été effectués.

En définitive, pour bien choisir l’indice de protection nécessaire à votre application, vérifiez :

  • La taille maximale des objets à proscrire dans l’équipement.
  • Le niveau d’humidité auquel sera soumis votre materiel. 

Et nous sommes là pour vous aider dans votre choix. Notre expertise est votre meilleure garantie !

NOUS CONTACTER

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La navigation sur notre site implique l'acceptation des cookies qui nous aident vous délivrer un service de qualité, du contenu et de la publicité pertinents. Ignorer