comment choisir l'élastomère pour la visserie étanche visse protection des vis

Choisir le bon élastomère pour votre étanchéité

Choisir le bon caoutchouc pour votre visserie étanche. Quel élastomère ?

visserie étanche avec joint elastomere. Comment choisir le joint de sa vis ? Quel matériau choisir ?

Particularités des différents materiaux élastomères pour vos joints d’étanchéité

Les élastomères utilisés dans notre gamme sont des polymères synthétiques capables de se plier et de s’étirer de nombreuses façons, puis de reprendre leur forme initiale. Ils sont souvent utilisés comme isolants. ZAGO les utilise pour assurer l’étanchéité de ses produits : vis, écrous, rondelles, capuchons, bagues et rivets.

Les produits à base d’élastomère étant très répandus, il est tentant de croire que tous les élastomères ont le même objectif. Mais détrompez-vous ! La production d’élastomère est en fait l’un des domaines les plus dynamiques de la fabrication et il existe plus de 20 types d’élastomères différents qui remplissent des fonctions différentes à la fois dans les procédés de fabrication que dans les produits finis eux-mêmes. Nous allons nous intéresser ici aux plus couramment utilisés.

choisir le bon materiau pour une vis étanche. Choix de l'élastomère caoutchouc pour le joint

Différentes formulations d’élastomères affectent les propriétés physiques, les fonctions et la durée de vie de vos pièces. Par conséquent, il est important de connaitre les différents élastomères pour déterminer celui qui correspondra exactement au besoin de votre application. La longévité de votre équipement en dépend.

Nous vous proposons ici un guide pratique des différents types d’élastomères utilisés dans notre visserie d’étanchéité, ainsi que certaines de leurs applications les plus courantes.


Silicone (VMQ)

Le silicone vinylique de méthyle (VMQ) est la matière la plus communément utilisée dans la famille des caoutchouc de silicone.

Bien qu’il soit largement utilisé pour des applications en extérieur pour sa flexibilité même à basses températures, le silicone apparaît également dans un large éventail d’industries et de process industriels.

Les élastomères de silicone résistent bien aux différentes composés suivants :

  • Huiles aliphatiques de moteur et de boîte de vitesses
  • Graisses et huiles animales et végétales
  • Liquide de frein glycolé
  • Fluides hydrauliques résistant au feu
  • Hydrocarbures chlorés aromatiques
  • La plupart des acides
  • Solutions salines diluées et brouillard salin
  • Ozone
  • Intempéries, vieillissement
  • Savon
  • Poussière
  • Champignon

Cet élastomère est également performant dans une large gamme de températures (la plus large de toutes les options d’élastomère), tout en restant extrêmement souple. Sa plage va de -62°c à + 204°c. Mais si vous avez besoin de températures plus basses ou plus hautes, nous pouvons faire un silicone « sur-mesure » pour s’adapter à votre application.

Ses faibles exigences de compression lui confèrent de nombreuses utilisations différentes.  Son application la plus courante est dans l’industrie alimentaire, mais pas seulement.

Le silicone est en effet l’élastomère utilisé par défaut chez ZAGO. Il est utilisé dans la fabrication en standard de nos joints toriques pour vis, capuchons, écrous, rondelles, et bagues d’étanchéité.

Sa couleur pour les o-ring est largement le rouge, tandis que pour les rondelles d’étanchéité, les bagues et les capuchons, c’est un silicone gris qui est utilisé en standard. Sa durométrie est de GR50, à GR80.

Cependant, le silicone n’est pas indiqué lorsqu’il est exposé au pétrole ou à des environnements similaires. Il se désagrège et s’abîme facilement, ce qui le rend impropre aux applications l’exposant à des objets pointus ou à des surfaces rugueuses.
Le silicone est également perméable aux gaz.

Nous vous recommandons alors d’utiliser d’autres élastomères si vos produits sont utilisés dans ces environnements.

Choix du joint pour visser dans milieux sableux et poussiéreux. quel élastomère choisir ?

Fluorosilicone (FVMQ ou MFQ)

La fluorosilicone est le matériau résultant du mélange de fluoroélastomère (FKM) et de silicone. La présence de fluor dans la composition du mélange augmente la compatibilité aux fluides d’origine minérales. Ses propriétés sont assez similaires à celles du silicone, mais avec certains avantages (et un point faible)

Les fabricants de l’industrie aérospatiale apprécient en effet le caoutchouc fluorosilicone pour sa capacité à résister à l’exposition à l’ozone, au pétrole, huiles et aux produits chimiques.

Il a une bonne fonctionnalité dans des températures extrêmes, son utilisation est donc relativement universelle. Sa gamme de température va de -55°c à + 177°c.

Les joints toriques en fluorosilicone ont une faible résistance à l’abrasion et sont préférés pour une utilisation dans des environnements plutôt statiques.

Par contre, il n’est pas recommandé en utilisation pour les applications impliquant une exposition aux fluides glycols, aux huiles et graisse de silicone, ou aux acides. Il a également une résistance moindre à l’air chaud que le silicone.

Le FluoroSilicone est la principale alternative au silicone dans tous nos produits d’étanchéité.

Vis étanche pour milieu sous pression choix du polymère pour le joint élastomère

Caoutchouc chloroprène (Néoprène, CR)

Le néoprène (nom commercial de DuPontTM) est l’un des premier caoutchouc synthétique. Il a des exigences de compression relativement faibles et des industries aussi diverses que la construction, le médical, les articles de sport et la marine le privilégient pour sa grande résilience et sa résistance physique.

Les industries de réfrigération utilisent souvent ce joint Néoprène, pour sa grande résistance au Fréon et à l’ammoniac.

Enfin, l’industrie automobile utilise ses propriétés de résistance aux huiles.

La gamme de température pour les joints toriques en néoprènes vont de -54°c à +107°c.

En outre, le néoprène peut résister à un large éventail d’éléments, tels que :

  • Hydrogène et gaz naturel
  • Sels d’ammonium
  • Huiles minérales
  • Graisses et huiles silicone
  • Oxygène
  • Savon
  • Eau et solutions aqueuses
  • Ozone
  • Réfrigérants (Ammoniac, Fréon® , dioxyde de carbone)

Enfin, la production de néoprène est relativement peu coûteuse, ce qui permet aux fabricants de construire des produits économiquement compétitifs avec ce matériau sans en altérer leurs performances.

Le néoprène peut résister à des niveaux modérés d’exposition aux produits chimiques, mais il ne donne pas de bons résultats dans les applications où il est exposé à des acides fortement oxydants, aux hydrocarbures chlorés, aromatiques, nitrés, et aux solvants polaires.

Choisir le bon élastomère pour votre visserie étanche

vis étanche pour industries lourdes choix du joint pour milieux huileux élastomère

Caoutchouc acrylonitrile-butadiène (Buna-N, Nitrile, NBR)

Le caoutchouc nitrile (NBR) est le terme général pour désigner le polymère de mélange acrylonitrile-butadiène. Le polymère nitrile NBR possède de bonnes propriétés mécaniques et une résistance à l’usure élevée par rapport aux autres élastomères.

Le nitrile résiste à :

  • Hydrocarbures aliphatiques (propane, butane, lubrifiant pétrolier, huile et graisse minérales, carburant diesel, mazout).
  • Nombreux acides dilués, substances alcalines et solutions salines à basse température.
  • Fluides HFA, HFB et HFC.
  • Huiles végétales et animales et de silicone
  • Savon
  • Alcool
  • Eau

Les foreurs pétroliers et les constructeurs automobiles utilisent le Buna-N dans une grande variété d’applications, notamment en raison de sa résistance aux huiles et carburants à base de pétrole, de sa compression réduite, de sa résistance élevée à l’abrasion et de sa grande résistance à la traction.

Par contre, le nitrile ne résiste pas bien aux facteurs environnementaux tels que les intempéries et les températures extrêmes. Il est également moins performant dans les environnements contenant de grandes quantités d’ozone, de solvants polaires ou de produits chimiques, ainsi que dans ceux contenant des hydrocarbures chlorés et aromatiques.

Le caoutchouc NBR ne résiste pas non plus aux intempéries, au vieillissement, aux liquides de frein.

La plage de température est plus réduite, elle va de -40°c à +107°c. Mais plus la température est haute, plus le vieillissement est rapide (à un rythme un peu plus lent cependant dans l’huile plutôt que dans l’air).

vis étanche PMUC pour nucléaire joint EPDM élastomère

Fluorocarbone FKM (Viton®)

Lorsque vous recherchez un élastomère capable de supporter les températures les plus élevées et les conditions les plus hostiles, le fluorocarbone, ou Viton (nom commercial de DuPontTM) est le matériau qu’il vous faut.

Le caoutchouc FKM offre une excellente résistance aux températures élevées, à l’ozone, à l’oxygène, aux huiles minérales, aux fluides hydrauliques, aux carburants de synthèse, aux substances aromatiques et à de nombreux solvants organiques et produits chimiques.

Un de ces avantages est également sa très faible perméabilité aux gaz.

Il offre une grande résistance aux composés suivants :

  • Huiles et graisses minérales, faible gonflement dans les huiles ASTM no1 à 3, silicones, animales et végétales
  • Fluides hydrauliques
  • Très bonne résistance aux intempéries, UV et au vieillissement
  • Ozone
  • Hydrocarbures aliphatiques (carburant, butane, propane, gaznaturel), aromatiques (benzène, toluène) et chlorés (trichloréthylène et tétrachlorure decarbone)
  • Carburants, y compris les carburants méthanol.

La résistance chimique extrêmement élevée du Viton® se distingue des autres élastomères, ce qui le rend particulièrement utile pour la fabrication de joints toriques.

De nombreuses industries utilisent des hydrocarbures minéralisés, de la fabrication aérospatiale / aéronautique au traitement chimique, et constituent également le premier choix en matière d’exploration et de recherche de pétrole et de gaz.

Le fluorocarbure ne doit pas être choisi avec les solvants polaires (cétones, éther), les nitro-hydrocarbures, les amines, les acides hydro-chlorés ou chloro-sulfoniques chauds ou les acides organiques de faible poids moléculaire.

Il perd également sa souplesse lorsqu’il est exposé à de basses températures.

Les joints toriques en Viton sont donc principalement utilisés dans les applications pétrolières.

Sa plage de température d’utilisation va de -29°c à +204°c.

vis étanche pour industrie pétrolière. Petroleum sea-line screw o-ring

EPDM (Ethylène-propylène-diène)

Largement utilisé dans des industries telles que l’installation de climatisation, la fabrication industrielle, la construction et l’assemblage automobile, l’éthylène-propylène-diène monomère (EPDM) offre une excellente résistance aux :

  • Liquides de frein
  • Nombreux acides organiques et inorganiques
  • Agents de nettoyage, soude et substances alcalines à base de potassium
  • Fluides hydrauliques à base de phosphate ester (HFD-R)
  • Huile et graisse silicone.
  • Nombreux solvants polaires (alcools, cétones, esters).
  • Eau chaude et vapeurs
  • Ozone
  • Oxydants
  • Savon
  • Vieillissement
  • températures extrêmes

L’EPM est un caoutchouc fabriqué comme un copolymère d’éthylène et de propylène. Le caoutchouc éthylène-propylène-diène (EPDM) est produit en utilisant un troisième monomère qui permet la vulcanisation avec le souffre. Il présente des propriétés particulièrement bénéfiques pour les joints toriques avec les fluides hydrauliques de type ester phosphate. Il est largement utilisé dans les systèmes de freinage fonctionnant avec des fluides à base de glycol.

L’EPDM offre également d’excellentes capacités isolantes. En plus de sa résistance aux acides et aux solvants, l’EPDM peut également résister à un large éventail de conditions météorologiques, ce qui en fait un choix de prédilection pour une utilisation dans des équipements extérieurs.

Par contre, l’EPDM n’est pas recommandé avec les huiles minérales ou dans les applications liées à l’alimentation. De plus, il n’assure plus sa fonction d’étanchéité lorsqu’il est exposé à des hydrocarbures.

L’EPDM entre dans la composition de nos capuchons, rondelles, vis et écrous d’étanchéité si vous le demandez. En standard, c’est le silicone qui est utilisé.

Sa plage de température d’utilisation va de -54°c à +107°c. Des températures supérieures sont admises dans l’eau et la vapeur (jusqu’à 180°c)

Visserie pour milieux exterieurs choix du joint caoutchouc élastomère

Tableau récapitulatif des plages de température acceptées par élastomère

Plage de température en degré C par polymèreMiniMaxi
Silicone-62204
Fluorosilicone-55177
Néoprène®-40107
Buna-N-140107
Viton®-29204
EPDM-54107

Tableau récapitulatif des médias acceptés par élastomère

AlimentaireAbrasionHuileAlcoolSolvant chimiqueCarburantOzone UVAmmoniac
Fréon®
Silicone😀😀☹️😀☹️😀
Fluorosilicone☹️😀😀😀😀
Néoprène😀☹️☹️😀😀
Buna-N😀😀😀😀☹️😀☹️
Viton®☹️😀😀😀😀☹️
EPDM☹️😀☹️😀😀☹️😀

liens vers nos différents produits d’étanchéité par élastomère


Avec toutes les options disponibles pour les élastomères, trouver le bon pour vos applications est crucial. Pour vous aider à choisir le meilleur matériau, consultez nous.